Chers lecteurs et lectrices du blog !


Encore une fois, je vous souhaite la bienvenue sur ma page. J’espère que vous allez bien. Plus le temps passe, plus on fait de nouvelles expériences. Sur mon lieu de travail, tout va bien. Mais : dehors, il fait de plus en plus froid et la première neige fait son apparition. L’hiver va bientôt arriver. Ces derniers jours, j’ai entrepris de nouvelles choses et je suis heureux de les partager avec vous.

Exposé sur le Togo
La Norddeutsche Mission soutient des projets de développement au Ghana et au Togo, en particulier dans son église membre togolaise, l’EEPT. Dans ce but, je me suis récemment rendue avec ma collègue de travail Manuela à la paroisse St Magnus de Brême Nord pour donner un Exposé sur le Togo. Le thème était : „Un autre monde – un monde commun“. C’était un très bel après-midi que j’ai passé avec les participants. A l’aide de photos, Manuela a raconté son voyage de projet au Togo et a énuméré les possibilités et opportunités actuelles au Togo et au Ghana. J’ai ensuite eu l’occasion de parler de moi et de répondre aux questions des invités.
Jugendnetzwerk
Afin de renforcer le travail de la NM et de permettre l’échange entre les volontaires actuels et les anciens volontaires, une rencontre appelée „Jugendnetzwerk“ est organisé chaque année. Cette année, elle a eu lieu du 12 au 14 novembre au bureau de la Norddeutsche Mission à Brême. Tous les volontaires actuels de la Norddeutsche Mission ont participé au séminaire : Princess, Jean-Luc, Harry, Toussaint, Daniel, Sefako, trois anciens volontaires Nord-Sud : Maria, Katharina, Sara, la secrétaire générale Heike Jakubeit et la responsable de l education Frederike. Lors du séminaire, il y avait un atelier sur la durabilité, animé par Frederike. Nous avons réfléchi à la manière dont nous pourrions planifier les prochaines réunions dans ce cadre et aux perspectives d’avenir que nous avons en tant que réseau. En outre, nous avons chanté et nous sommes amusés ensemble.
Nous avons eu la surprise de faire du patin à glace. Nous sommes allés à la patinoire pour essayer ce sport. C’était nouveau pour tous les volontaires en tant qu’expérience personnelle – et nous sommes bien sûr tombés plusieurs fois.
Le lendemain du week-end de réseautage, nous avons participé à un atelier radio au cours duquel nous nous sommes familiarisés avec un logiciel de montage audio, à savoir Audacity. À la fin de l’atelier, nous avons eu l’occasion de créer une émission de radio qui a été diffusée sur FFN. Les prestataires de l’atelier étaient les chargés de mission de l’Evangelischer Kirchenfunks Niedersachsen-Bremen GmbH (ekn). Ce fut une expérience d’apprentissage formidable et très amusante.
L’année touche à sa fin et les fêtes de Noël sont déjà à nos portes. Comme d’habitude, la fête de Noël est précédée de certains événements, dont les quatre dimanches de l’Avent. Il s’agit d’une période cruciale de préparation aux festivités commémorant l’anniversaire de notre Seigneur Jésus-Christ. Il y a aussi des marchés de Noël et tout cela fait partie des coutumes de Noël.
J’ai également participé à un marché de Noël avec Princess et Manuela, où la Norddeutsche Mission avait également un stand. Nous avons vendu différents sacs du Ghana et du Togo, des livres et des T-shirts.
Jusqu’à présent, j’ai fêté Noël au Togo et c’était en tout cas un grand moment. En comparaison avec les coutumes ici en Allemagne, la période précédant Noël chez moi se caractérise bien sûr d’une part par les dimanches de l’Avent, la décoration des places publiques, des maisons et des églises – comme c’est aussi le cas ici en Allemagne – mais d’autre part aussi par la coupe de nouveaux vêtements pour la fête et les cadeaux, surtout pour les enfants. Dans presque toutes les paroisses de l’Église, des jeux (crèches), des petites pièces de théâtre et des chorégraphies sont préparés. Pendant cette période, chaque enfant a la possibilité de participer aux différentes manifestations organisées avant Noël. En outre, les versets bibliques de l’évangile de Luc sont appris par cœur et récités l’un après l’autre la veille de Noël.
C’est toujours impressionnant de se retrouver dans un monde étranger et d’y trouver aussi des similitudes, surtout en ce moment, pendant la période de l’Avent et de Noël. J’ai été touché, entre autres, par les chants de l’Avent qui figurent également dans le recueil de cantiques de mon Église, l’EEPT. Parmi ces chants, on trouve : Macht hoch die Tür, Wie soll ich dich empfangen, Tochter Zion, … etc.
Depuis quelques semaines, je participe avec un groupe de confirmés à un théâtre où les confirmés ne se contentent pas de répéter le jeu, mais participent aussi activement à la création de la crèche en apportant leurs idées sur la manière de transmettre le message de l’Évangile de Jésus-Christ et de l’amour de Dieu pour l’humanité en envoyant son fils unique à travers cette crèche.

Ce qui m’impressionne le plus, c’est la stratégie et le temps que les monitrices investissent pour donner le meilleur d’elles-mêmes aux confrères.
Une autre chose est la patience et le bon cœur des monitrices. Malgré les caprices de certains confrères, elles parviennent à les gérer habilement. Le droit à la liberté d’expression et le droit de dire ce que l’on pense sont d’une importance capitale. Parfois, dans la vie de tous les jours, je m’étonne des réactions des enfants et des jeunes face aux personnes plus âgées. Mais, j’en suis arrivé à la conclusion qu’il s’agit d’une habitude que les enfants et les jeunes ont prise depuis leur plus jeune âge. Cela se reflète maintenant simplement dans leurs habitudes.
Ailleurs, au Togo par exemple, on parlerait d’impolitesse, mais je pense que cela dépend. La liberté d’expression – je pense que cela fait aussi partie de la culture. Donc si toutes les conditions sont réunies pour éduquer les jeunes de manière adéquate, je pense que de cette manière, il y a la possibilité de lutter contre certains maux de la société – comme les discriminations de toutes sortes et le racisme – à travers un tel travail éducatif. De même que l’enfant sait qu’il a le droit de s’affirmer, il sait aussi que la dignité de l’homme est inviolable ; tous les hommes sont égaux, quelle que soit la couleur de leur peau, leur origine, etc.
Dans l’ensemble, beaucoup de choses restent pour moi une bonne expérience d’apprentissage, c’est pourquoi cela valait la peine de participer à ce programme de volontariat. J’espère vous revoir bientôt et vous souhaite un joyeux Noël ! Et restez en bonne santé jusqu’à notre prochaine rencontre.


Votre Hermann

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s